Un peu d’histoire!

Le tabac est connu en Europe depuis l’Antiquité : on brûlait des herbes dans le but de soigner ou de prier des divinités. En Amérique, les Indiens utilisaient aussi le tabac pour ces usages : il était utilisé comme plante médicinale mais aussi de moyen de purification lors de rituels de purification. C’est en 1492 que Christophe Colomb découvre l’Amérique et observe les Indiens fumer une plante nommée « petum ». Plusieurs modes de consommation étaient utilisés : les Indiens brûlaient la plante avec de petits morceaux de charbon et en aspiraient la fumée odorante ; d’autres utilisaient des bâtons creux remplis de feuilles hachées ; enfin, d’autres fumaient des calumets, chiquaient ou respiraient une sorte de poudre. En 1493, le missionnaire Espagnol Fray Romano qui accompagnait Christophe Colomb envoya du tabac à Charles Quint. Le roi décida alors de faire pousser du tabac à Cuba. En 1527, c’est Bartolomé de Las Casas qui découvre des pratiques similaires chez les Indiens. Les équipages arrivés d’Europe se mirent à consommer et à prendre goût au tabac très rapidement.

 tabacco smoker

Ce n’est qu’en 1520 que les premières graines de tabac ont été rapportées en Europe. C’est d’abord au Portugal que le tabac fut utilisé comme une plante médicinale. Jean Nicot, Ambassadeur de France au Portugal envoya en 1561 des feuilles de tabac râpées à Catherine de Médicis, reine de France, lui expliquant que cette plante pouvait soulager ses migraines. Elle donna l’ordre d’en cultiver en Bretagne, en Gascogne et en Alsace. Le tabac devient donc à la mode et il se popularise partout. Le succès se répand alors à travers le monde aussi bien en Angleterre, en Italie, en Allemagne, qu’en Turquie, au Maroc, en Corée, au Japon, en Chine, etc… C’est à la fin du XVIe siècle que le tabac est connu dans le monde entier.

A partir du XVIIe siècle, le tabac a pris un « format » particulier : les mégots de cigare étaient enroulés dans du papier. A partir de 1830 la fabrication devient industrielle et en 1843 la première machine à fabriquer les cigarettes est inventée. Les cigarettes industrielles vont petit à petit remplacer toutes les autres formes de prise du tabac (chique, poudre) mais à cette époque, la consommation était encore moins important qu’elle ne l’est aujourd’hui. C’est après la Seconde Guerre mondiale que le tabac se répand massivement, dans toutes les classes de la société.

Au XVIIème siècle, des médecins comment à observer les méfaits du tabac mais les résultats sont superficiels et peu connus. Il faudra attendre 1809 pour que la nicotine soit identifiée comme un composant du tabac. Découverte par le Normand Louis Nicolas Vauquelin, professeur de chimie à l’École de médecine de Paris, elle a été appelée « nicotine » en référence à Jean Nicot. C’est seulement dans les années 1950 que des études épidémiologiques donnent des preuves irréfutables de la toxicité du tabac. Elles ont été depuis appuyées par bon nombre d’autres études. D’après les experts, si le tabac était découvert aujourd’hui, il serait impossible de le mettre en vente sur le marché à cause des dangers qu’il représente. Mais à cause de son histoire, de son développement et de sa place dans notre société, l’arrêt d’une consommation mondiale paraît impossible.

Les commentaires sont fermés.