BreatheLife campagne OMS

Bonjour à tous !

  • Nous avons déjà évoqué l’importante question de la pollution atmosphérique au cours de nos publications. Il s’agit d’un sujet peu abordé ou seulement lors des pics,  car cette pollution est peu visible et peu spectaculaire.

 

  • Les alertes pollutions de ces derniers mois dans les régions Françaises ont conduit à remettre cette problématique sur le devant de la scène :

 

c’est donc l’occasion de parler de BREATHLIFE :

  •   Depuis plusieurs années l’OMS s’est engagée dans une campagne de promotion de la qualité de l’air  et poursuit son travail d’information ET d’action  avec la campagne BreatheLife

 

 

Mais juste avant rappelons tout de même l’état de la situation :

L’effet d’un air de mauvaise qualité est peu sensible sur le plan individuel mais présente un effet massif sur le plan de la santé publique lié au nombre très important de sujets exposés.

 

  • Tandis que le bilan à l’échelle du monde semble être plutôt médiocre:

A ce jour : 90% de la population urbaine ne respire pas un air sain. En 2012, 6,5 millions de décès étaient associés à la pollution atmosphérique.

La pollution atmosphérique est responsable dans plus de 10% de la mortalité mondiale.

Cette  pollution atmosphérique n’est pas toujours visible, mais elle peut être mortelle. Elle est à l’origine de:

  • – 36% des décès dus à un cancer du poumon
  • – 34% des décès dus à un accident vasculaire cérébral
  • – 27% des décès dus à une maladie cardiaque

 

  • Au niveau de la France ainsi qu’en Europe et aux USA la situation est moins catastrophique :
  • la prise en compte de la qualité de l’air par les politiques publiques et l’évolution des industries conduisant par exemple à réduire considérablement la combustion du charbon et la mise en place de norme sur les cheminées des industries ont conduit à considérablement réduire les niveaux de pollutions.

Même si il est toujours possible d’améliorer la qualité de l’air il est parfois bon de regarder les mesures antérieures afin d’avoir une échelle de mesure.

 

 

Voici le site internet  http://breathelife2030.org  qui vous permettra d’évaluer le niveau de pollution de votre ville mais aussi et surtout qui vous permettra d’agir dans la rubrique « NAV »

Que vous soyez un particulier ou un membre d’une institution les solutions concrètes sont proposées sur ce site

De plus

Vous pouvez partager ce petit document de présentation ( en anglais)

 

AZS

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *