Un régime sans gluten

Voilà quelques années maintenant que la mode du régime sans gluten s’est propagée dans toute l’Amérique du Nord et une partie de l’Europe.

C’est le seul régime alimentaire qui permet de lutter contre la maladie coeliaque : une intolérance permanente à une ou plusieurs fractions protéiques du gluten, qui provoque une atrophie villositaire (une destruction des villosités de l’intestin grêle). Les nutriments sont mal absorbés, en particulier le fer, le calcium et l’acide folique. Le gluten est une protéine de réserve qui est présente dans certaines céréales comme le seigle, le blé et l’orge.

On estime que seule une personne sur 100 peut en Europe développer une maladie coeliaque. Actuellement en France, il n’existe qu’entre 10 et 20% de cas diagnostiqués.

Pour diagnostiquer une intolérance au gluten il faut d’abord chercher dans le sang les anticorps spécifiques de la maladie (anti-transglutaminases). Si les recherches sont positives il faut faire des biopsies sur la partie haute de l’intestin grêle et enfin, évaluer la rémission des symptômes après la mise au régime sans gluten du patient.

A ce jour il n’existe qu’un seul traitement contre cette maladie c’est un régime sans gluten à vie. C’est une option compliquée à mettre en place au quotidien lorsque l’on doit faire ses repas en collectivités (cafétéria ou restaurant sur le lieu de travail) et parce que le gluten est caché dans beaucoup d’aliments du quotidien (même si de plus en plus de produits portent aujourd’hui la mention « sans gluten »).

Manger en excluant le gluten signifie le besoin de cuisiner uniquement avec des aliments autorisés par le régime et naturels. Il faut régulièrement se tenir informé pour savoir si d’autres aliments ne contiennent pas du gluten : vous pouvez trouver ce genre d’information sur le lien suivant : Association Française des Intolérants au Gluten.

La liste des aliments qu’il ne faut pas consommer avec ce régime est longue : pains,  pâtisseries, pâtes, semoule, charcuterie (sauf jambon), les plats cuisinés (qu’ils soient frais, en conserves ou surgelés) et la bière (sauf celle spécifiée sans gluten) sont totalement interdits.
Dans la catégorie des produits laitiers seuls les fromages à tartiner et certaines crèmes gélifiées sont à éviter. Il faut vérifier la contenance de certains yaourts parfumés au chocolat.
Les fruits peuvent être consommés sans problème (à part les figues sèches) ainsi que les viandes et les poissons frais.
Enfin, la plupart des friandises contiennent du gluten. Vous ne pourrez consommer que celles qui sont « pur sucre » ou « pur fruit » et les bonbons acidulés.

Même s’il est difficile de les trouver et de les intégrer quotidiennement dans nos repas (ils sont coûteux), il existe des produits sans gluten ! C’est le cas par exemple des produits asiatiques (souvent à base de riz), de la maïzena et de la fécule de pomme de terre qui remplacent la farine dans la préparation des repas.

Si vous ne savez pas si vous souffrez d’une intolérance au gluten, surtout ne commencez pas un régime sans l’avis de votre médecin.

Adopter ce régime alors que vous n’avez pas vraiment d’intolérance au gluten peut au contraire avoir un impact négatif sur votre santé. A cause de la « publicité » faite par de nombreuses célébrités et les idées reçues et informations erronées que l’on trouve sur internet, il est facile de se méprendre sur la dangerosité de ce régime alimentaire. Le gluten apporte des vitamines et des minéraux essentiels, qui s’ils sont supprimés sans raison, vont nuire à l’organisme de la personne qui n’a pas d’intolérance.

Si vous souffrez de problèmes de poids, choisir ce régime à la mode parce que des stars affirment avoir perdu beaucoup de poids grâce à lui n’est pas une solution. Perdre du poids est une démarche personnelle qui doit s’effectuer avec le suivi de son médecin, d’un diététicien et éventuellement d’un professionnel sportif. Mais chaque personne réagit différemment à un régime, vous privez peut vous frustrer. Et même si vous perdez du poids au début vous pourrez très bien en reprendre dès la fin du régime.

Sources :

http://www.afdiag.fr/intolerance-au-gluten/la-maladie-coeliaque/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *