Manger avec un petit budget

Deux mains qui tiennent un portefeuille ouvert et vide

Bien manger ça peut coûter cher. Plus le nombre de repas est important plus le coût augmente mais d’autres facteurs influent, comme le fait de manger à l’extérieur, acheter des plats déjà préparés ou acheter ses fruits et ses légumes dans des supermarchés bio.

Manger équilibré trois fois par jour peut devenir un vrai défi, surtout pour les étudiants qui, on le sait, on un budget mensuel très limité pour se nourrir.

Alors quelles sont les méthodes qu’on peut appliquer au quotidien pour bien manger sans se ruiner ?

D’abord, il faut apprendre à choisir quels sont les aliments les meilleurs pour notre santé et qui ne sont pas couteux :

  • Des fruits et des légumes de saison, qu’on peut aller chercher à la ferme ou dans les AMAPS quand ils sont locaux. Quand vous choisissez vos légumes, pensez à bien varier votre consommation entre les légumineuses, les légumes verts et les autres. Parmi les moins chers vous trouverez les épinards, les haricots verts, les carottes, les tomates ou bien encore le maïs. L’ail, l’oignon et l’échalote ne doivent pas être oubliés : ils donnent du goût à des plats qui peuvent paraître fades et sont de très bons antibactériens. La pomme de terre est elle aussi peu coûteuse et peut se cuisiner de plusieurs façons. Les fruits présentent l’avantage de pouvoir être consommés de plusieurs façons : à croquer, en jus ou encore en compote. Un des meilleurs alliés des fringales c’est la pomme. Les pommes et les bananes sont ceux qui coûtent le moins (en général ce sont les fruits rouges qui affichent les prix les plus élevés).
  • Le pain aux graines ou le pain complet : il apporte des céréales et des fibres essentielles à une bonne digestion et il cale l’appétit grâce à ses sucres lents.
  • Le chocolat noir : plein d’antioxydants c’est le chocolat le moins cher parce qu’à part le cacao qu’il contient rien n’est ajouté (noisettes, amandes, céréales croustillants…).
  • Les viandes blanches : moins chères que les viandes rouges elles contiennent autant de protéines, de vitamines B et E, de fer et de zinc. La poitrine de poulet et le blanc de dinde sont les meilleures.
  • Les petits poissons : ce sont les meilleurs à consommer (tout en bas de l’échelle alimentaire ils contiennent moins de polluants). Les sardines et les maquereaux vendus en boîtes de conserve sont peu onéreux. Le thon, un peu plus gros est lui aussi un des moins cher mais sa consommation doit se limiter à une fois par semaine. D’autres poissons peu gras comme le colin et le merlu sont vendus à des prix raisonnables.
  • Les œufs sont des alliés incontournables dans notre alimentation et font partie des produits les moins chers de votre supermarché. Variez les plaisirs vous pouvez les cuisiner en omelette, à la coque ou vous préparez des œufs durs.
  • Le riz : il est excellent pour la digestion et va vous caler l’appétit. Il est bien moins cher que les pâtes et autres raviolis.
  • Les flocons d’avoine : un aliment phare et indispensable de votre petit-déjeuner. Plein de glucides il vous permettra de tenir toute la matinée sans avoir de fringales. Un paquet de 500g coûte entre 1.50€ et 1.80€ contre les 3 ou 4 € d’un paquet de céréales industrielles habituel, bourrés de sucres rapides.

Ensuite, il est important d’apprendre petit à petit à cuisiner à la maison. Oui bien sûr, ça demande plus de temps et d’énergie mais les bénéfices sont bien là : on maîtrise la fraicheur des aliments, on choisit bien les ingrédients et on vérifie leur origine, on dépense moins parce qu’on planifie mieux et on améliore notre équilibre nutritionnel.

Pour gagner du temps, ou en tout cas éviter d’en perdre plus, il suffit de s’organiser à l’avance. Prenez quelques minutes avant d’aller faire vos courses et planifier vos menus de la semaine. Vous ferez ainsi des économies en n’achetant que la quantité dont vous avez besoin. Prévoyez des repas faciles, avec deux ou trois ingrédients qui cuisent vite, pour ne pas passer deux heures derrière les fourneaux.

Il y a des moments de la journée qui peuvent nous coûter cher : les fringales au moment du goûter et du diner peuvent nous pousser à acheter des aliments chers mais dont les sucres et les graisses rapides ne vont pas vraiment nous rassasier. Par exemple pour le goûter, au lieu de se jeter sur le distributeur pour une barre de céréales ou à la boulangerie pour un pain au chocolat, mangez un fruit, du pain complet avec du chocolat noir ou bien encore une compte. Pour les adeptes du sandwich le midi, oubliez la boulangerie ! Vous allez payer entre 4 et 6 € pour un sandwich qui vous coûte moitié moins cher si vous le faites chez vous la veille au soir. Vous pouvez en plus mettre plus d’ingrédients et les varier (les sandwichs en boulangerie contiennent beaucoup de sauces et de crèmes grasses et pas assez de légumes).

Après une longue et dure journée de travail, difficile de se mettre à cuisiner alors simplifier vous la vie pour le dîner. Une soupe est un des meilleurs composants de ce repas : rapide et facile à préparer, elle est aussi plein de vitamines et antioxydants et vous pouvez l’associer avec du fromage, de la salade ou un dessert. Les smoothies présentent les mêmes avantages, d’autant qu’on peut mélanger des fruits et des légumes. Choisir de faire une soupe ou un smoothie le soir permet aussi de suivre les fruits et les légumes de saison, vous pouvez varier la composition très régulièrement et vous ne jetez pas ceux qui sont déjà un peu abîmés.

Un couteau et une fourchette posés sur une serviette, avec en dessous une liasse de billets

Même si vous allez devoir y mettre de la volonté et de l’énergie, cuisiner soi-même est bon pour votre corps et vous fera vraiment faire des économies sur le long terme. Vous pouvez le constater par vous-même avec les chiffres du tableau ci-dessous :

Différence de coût entre plats préparés et plats maison
Plat Fait maison Acheté déjà préparé
Tarte au chèvre et aux légumes 1,25 € +35%
Tomate farcie (1 pers) 2 € + 27%
Quiche lorraine (1 pers) 1,25 € + 35%
Sandwich 2 € + 50%
Soupe pomme de terre, carotte, poireau (5 personnes) 0,85 € +120%
Petit salé de lentilles (1 pers) 1, 50 € + 50%
Spaghetti bolognaise (1pers) 1 € + 50%
Hachis Parmentier (2 pers) 2 € + 15%
Aubergine farcies (3 pers) 5, 40 € + 10%
Roti de dinde et légumes (6 pers) 7 € + 180%
Chili Con carne (6 pers) 8 € + 20%
Cassolette fruits de mer (2 per) 3,50 € + 30%
Emincé de poulet aux petits pois (2 pers) 2, 30 € + 50%
Dessert Fait maison Acheté déjà préparé
Crumble pommes poires (6 pers) 1, 60 € + 70%
Brioche aux pépites de chocolat (8 pers) 1, 10 € + 50%

Source :

http://www.lanutrition.fr/bien-dans-son-assiette/bien-acheter/cuisiner-a-petit-budget/cuisiner-pour-faire-des-economies.html

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *