Info Alcool

C’est à l’initiative de Danièle Jourdain Menninger, présidente de la Mission Interministérielle de Lutte contre les Drogues et les Conduites Addictives et de Joana Judice du Forum Français pour la Sécurité Urbaine, que le projet      « Alcool, ville et vie nocturne » a été lancé (en partenariat avec Ce projet porté par la MILDECA, le FFSU et huit municipalités françaises).

Ce projet a pour objectif de prévenir et agir sur les Alcoolisations Ponctuelles Importantes des jeunes (API).

Deux garçons et deux filles à table dans un bar, qui trinquent avec des verres d'alcool à la main

Ce phénomène en très forte expansion ces dernières années est devenu une préoccupation inquiétante en terme de santé publique. Il devient même un problème en termes d’ordre et de sécurité publique. Les chiffres sont révélateurs: en 2014, 49% des jeunes de 17 ans ont déclaré une API au cours du mois écoulé et 22% des jeunes de 17 ans ont connu au moins trois épisodes d’API.

Le but est de réduire les risques sanitaires pour les jeunes et ceux qui les entourent lors de ces moments de forte alcoolisation, ainsi que les dommages sociaux. Il aura lieu dans huit villes qui se sont portées volontaires: Angers, Besançon, Bordeaux, Brest, Lille, Lorient, Nantes et Marseille. Les municipalités devront  observer et mettre en place des dispositifs efficaces pour prévenir et agir sur les les alcoolisations ponctuelles importantes des jeunes dans l’espace public.

A plus grande échelle, ce projet s’inscrit dans une démarche à long terme du gouvernement qui met en place un véritable plan de lutte contre les drogues et les conduites addictives.

D’octobre 2015 à juin 2016, des experts spécialisés dans la prévention des conduites à risque liées à l’alcool et dans l’évaluation des politiques publiques se déplaceront dans ces villes pour observer, analyser et évaluer in situ les actions et les programmes de prévention et de réduction des dommages mis en œuvre localement pour lutter contre les phénomènes d’alcoolisation nocturne des jeunes.

A l’issue de ces déplacements, un document final de restitution visant à présenter les critères incontournables à respecter pour une politique efficace de prévention et de réduction des risques en matière d’alcool dans le cadre de la vie nocturne sera publié début 2017.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *