Une modification génétique pour tenir à l’alcool ?

adnDes neuroscientifiques de l’université du Texas ont réussit pour la première fois une modification génétique chez l’animal permettant de prévenir d’une intoxication par l’alcool. Il s’agissait d’une transformation génétique chez le ver ayant pour but de résister à l’alcool.

Habituellement, l’ivresse chez le ver se traduit par une incapacité à gesticuler et par des déplacements beaucoup plus long. Après la modification génétique, le ver se comporte comme-ci l’alcool n’avait pas d’incidence sur la motricité.

Ces avancées permettraient d’envisager un futur traitement pour la dépendance à l’alcool… chez les êtres humains. Si les scientifiques y parviennent, cela représenterait un grand pas pour soigner l’alcoolisme et ses effets de manque… Mais attention, cela ne supprimera certainement pas tous les syndromes d’intoxication de l’alcool sur le cerveau, les mécanisme d’action étant très complexes.

Source:
Source image : Image courtesy of sheelamohan / FreeDigitalPhotos.net

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *