Bientôt un radar d’alcoolémie!

alcool et volantDepuis plusieurs années, le taux de mortalité sur la route a diminué, mais les comportement à risque sont toujours présents, en particulier la conduite sous l’emprise d’alcool. 30% des conducteurs impliqués dans un accident mortel présentent un taux d’alcoolémie supérieur à la limite autorisée, dont la moitié ont un taux supérieur à 1,5g/L.

La conduite sous l’emprise d’alcool représente une préoccupation importante pour les autorités: elle multiplie le risque d’accident mortel par 8…

Afin de réduire la fréquence de ce comportement à risque, des scientifiques de l’Europe de l’Est (où le taux de mortalité sur les routes est très élevé), cherchent à mettre en place un système de détection du taux d’alcoolémie à distance.

Depuis quelques années, des ingénieurs travaillent sur la mise au point d’un radar permettant d’évaluer le taux d’alcoolémie : un « alcolaser ».

Des prototypes ont été mis au point et ont fait l’objet d’essais. Le radar aurait ainsi pu permettre la détection d’un niveau d’alcool même en de faibles quantités, équivalentes à un taux d’alcoolémie de 0,1g/L.

Comment ce la fonctionne? Un laser détecte la présence de molécules d’éthanol dans l’habitacle de la voiture, en utilisant la longueur d’onde du laser correspondant  celle de la raie d’absorption de l’éthanol… Souviens toi… les cours de physique!

L’idée est très bonne mais elle a ses limites : Qui a bu au sein de la voiture? Le conducteur ou un passager? Et si on roulait les vitres ouvertes pour disperser les molécules?

Les ingénieurs s’attèlent donc pour trouver un dispositif adapté qui puisse être utilisé sur le terrain avec efficacité.

Source: Un radar pour repérer l’alcool au volant. JIM. 28/06/2014
Source imagesImage courtesy of Naypong / FreeDigitalPhotos.net 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *