Tabagisme égal, risques inégaux

Pour une même quantité de cigarettes fumées, les femmes présentent-elles un risque plus élevé de développer un cancer pulmonaire que les hommes?

A partir des données  du réseau Health Improvement (base de données de la recherche médicale au Royaume-Uni), une étude rétrospective cas témoin a été constituée: les cas sont des patients avec un diagnostic de cancer bronchique établi entre 2000 et 2009, et les témoins présentent des caractéristiques semblables (année de naissance, sexe) mais sont exempts de cancer bronchique.

femme cigarette88% des patients atteints de cancer bronchique sont fumeurs (de 10 à plus de 20 cigarettes par jour) et cette proportion est équivalente dans les deux sexes. Cependant, le risque relatif de cancer du poumon chez les femmes avec un tabagisme important par rapport au non-fumeuses est multiplié par 19, alors que chez les hommes, ce risque est multiplié par 13. De plus, il a été montré une différence d’effet nette de la quantité de cigarettes fumées vis-à-vis du risque de cancer du poumon selon le sexe.

Ainsi, à tabagisme équivalent, le risque de cancer du poumon apparaît plus important chez les femmes que chez les hommes, sans que cette différence puisse s’expliquer par l’effet du volume pulmonaire. Aussi, ces résultats permettent de se rendre compte qu’extrapoler les risques de cancer bronchique des hommes aux femmes conduit à la sous-estimation de l’impact du tabagisme chez ces dernières.

Source: Powell H et Coll. : The Association Between Smoking Quantity and Lung Cancer in Men and Women. CHEST 2013; 143:123-129. Relayé par le Journal International de Médecine : A tabagisme égal, des risques inégaux. 20/02/2013

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *