Arrêter la clope pour réduire le stress !

cigarette stopLes fumeurs pensent que l’arrêt du tabac provoque une augmentation de la nervosité, ce qui ne les incitent pas à stopper leur consommation… bien au contraire… surtout avec cette illusion de bonne humeur que provoque la nicotine en supprimant le symptôme de manque.

Des chercheurs anglais tentent de faire basculer ces idées reçues : ils ont mené une étude sur 491 participants à un programme de sevrage. Ils ont ainsi mesuré le niveau de stress à l’arrêt du tabac, puis 6 mois après l’arrêt. Après un semestre de sevrage, les ex-fumeurs présentent une diminution de l’anxiété, alors que ceux pour qui le sevrage a échoué, voient leur niveau d’anxiété augmenter.

Les fumeurs ont beau en être persuadés, le tabac ne soulage pas le stress. S’il est parfois constaté un regain de nervosité à l’arrêt, ce phénomène se dissipe en quelques jours. Cette étude montre bien que l’arrêt du tabac permet de réduire son niveau de stress !

Sources : Change in anxiety following successful and unsuccessful attempts at smoking cessation: cohort study. The british journal of psychiatry. (2013) 202: 62-67

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *