Les drogues… au travers des égoûts

analyses chimiquesC’est grâce à l’analyse des eaux usées, qu’une comparaison de la consommation de drogues a pu être dressée parmi 19 villes européennes. Cette étude, coordonnée par l’Institut Norvégien de la Recherche sur l’Eau, s’est basée sur l’analyse des marqueurs de certaines drogues (Cocaïne, Ecstasy, Amphétamine, Cannabis, Méthamphétamine), rejetés par les urines. Les taux de consommation par habitant ont alors pu être mesurés dans chacune des villes étudiées.

Les scientifiques estiment ainsi à 355 Kg la quantité journalière de drogue consommée par les 500 millions d’Européens. Les consommations restent cependant différentes selon les régions : Les habitants des villes néerlandaises consommeraient davantage d’Ecstasy, tandis que les villes des Pays Bas suivies de Paris et Barcelone sont concernées par une consommation plus importante de cannabis.

Sources: Kevin V Thomas. et al. Comparing illicit drug use in 19 European cities through sewage analysis. Science of the Total Environment. juillet 2012.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *