Horloge sociale et obésité

Le chronobiologiste autrichien, Till Roenneberg, a mis en évidence les conséquences  néfastes du changement de vie sociale sur le sommeil et vient appuyer l’intérêt de ce sommeil pour diminuer le risque de devenir obèse.  horloge en spirale

Presque toute la population est victime du « décalage horaire sociale » également appelé le « jet lag social » (horaires de travail, sorties en soirées, etc) qui vient souvent contredire notre horloge biologique. Se lever plus tôt en semaine pour se rendre à l’école ou au travail, dormir plus longtemps pendant le week end… tous ces décalages avec l’horloge biologique enverraient des informations contradictoires au cerveau, et l’accumulation de sommeil favoriserait le risque de devenir obèse.

Il semble ainsi important d’essayer d’écouter son corps pour adapter au mieux son sommeil, ou encore son horloge biologique, à son horloge sociale, et du mieux que l’on peut, avoir un cycle circadien régulier.

Sources: Waking Up Early Is Making Us Fat. The Daily Beast. 28/05/12

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *