Pourquoi suis-je accro et pas lui?

Le première fois c’est du plaisir… et cela peut devenir une dépendance… après quelques jours de consommation, ou quelques semaines, mois…. ou jamais ! Toutes les personnes consommant des drogues ne deviennent pas toxicomanes… pourquoi?

Drogues et cerveauUne étude menée en France par Fernado Kasanetz a tenté d’apporter des éléments de réponse à cette question. L’expérience a été réalisée sur des rats à qui était régulièrement proposée une consommation de cocaïne. La plasticité cérébrale, reflétant la capacité du cerveau à se modifier avec l’expérience, a été enregistrée à différentes étapes de l’expérience. Après quelques mois, deux groupes se sont distingués:

– un groupe de rats était devenu dépendant à la cocaïne en moins de deux mois, ne controlant pas sa consommation,

– l’autre groupe controlait sa prise et n’était pas devenu dépendant.

Au début de l’expérience, tous les rats présentaient une diminution de la plasticité après la prise de cocaïne. Ce phénomène a persisté chez les rats devenus dépendants. En revanche, ce n’était pas le cas chez les rats non dépendants, chez qui la plasticité est réapparue. 

Le cerveau des toxicomanes serait moins souple et peu adapté à la présence de drogues (ils ne peuvent pas maîtriser leur consommation). Les mécanismes ont été mis en évidence au niveau de la plasticité cérébrale, marquant une différence notable entre les consommateurs devenant dépendants et ceux ne devenants pas accros. Des pistes génétiques ou environnementale pourront probablement apporter d’autres précisions à ce sujet. 

Sources: F. Kasanetz et al., Transition to addiction is associated with a persistent impairment in synaptic plasticity, Science, Vol 328, pp. 1709-1712,  25 june 2010.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *