Sommeil, le bon rythme pour une bonne santé

s'endomir sur les coursQuelles conséquences sur la santé peut entrainer un sommeil décalé? Une étude américaine menée en laboratoire chez l’Homme a tenté de répondre à cette question.

21 personnes d’une vingtaine et d’une soixantaine d’années se sont portées volontaires. Pendant 3 semaines elles ont dormi 5,6h par jour; tandis que l’alimentation et l’activité physique n’ont pas été modifiées.

Les effets observés ont été une baisse du métabolisme de base entrainant un risque de prise de poids de l’ordre de 5Kg par an ainsi qu’une augmentation du taux de glucose sanguin (glycémie) à jeun et après le repas, due à une insuffisance de sécrétion d’insuline. Observé chez 3 des participants, le risque de diabète s’est avéré réversible après 9 jours de réajustement du sommeil.

Avec cette diminution du métabolisme de base et de la sécrétion d’insuline, cette étude conclut sur le fait qu’une restriction de sommeil et une pertubation du rythme circadien induisent un risque d’obésité et de diabète, lorsque ces perturbations se chronicisent.

Sources : Manque de sommeil et perturbations du rythme circadien concourent à augmenter le risque de diabète. JIM. 20/04/2012

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *