Le tabac, à quel prix ?

 

Alarmé par le tabagisme de nouveau en hausse dans la population générale comme dans la population des jeunes, le Haut Conseil de la Santé Publique (HCSP) préconise une hausse du prix du tabac de 10%.

Pourquoi une telle hausse ? Voici trois principales raisons qu’indique le HCSP dans son avis relatif à l’augmentation des taxes sur le tabac :

  • Comme indiqué ci-avant, le tabagisme est aujourd’hui en hausse, aussi bien dans la population générale que chez les jeunes.

    Casser sa cigarette

  • La population des fumeurs induit un coût lié aux conséquences sur leur santé (coût estimé à 47 milliards d’euros par an)
  • Et la hausse du prix du tabac constituerait l’outil de lutte le plus efficace contre le tabagisme. A savoir que l’augmentation des taxes sur le tabac n’a plus été utilisée depuis 2004 ; les augmentations progressives étant depuis à l’initiative des industriel du tabac.

Avec cette hausse de 10%, le HCSP s’attend à une diminution des ventes de l’ordre de 3 à 4%, l’augmentation de prix incitant ainsi une moindre consommation de tabac ou un arrêt, mais aussi désincitant à commencer de fumer chez les jeunes. En contre partie, le HCSP souhaite augmenter le montant de la prise en charge des substituts nicotiniques (actuellement de 50€/an/personne) permettant de laisser plusieurs tentatives aux individus n’arrivant pas à stopper leur consommation !

 

Source : Avis relatif à l’augmentation des taxes sur le tabac en vue de réduire la prévalence du tabagisme – 25 janvier 2012. Avis disponible en suivant ce lien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *