Cannabis, quoi de neuf en 2011?

L’Observatoire Européen des Drogues et des Toxicomanies vient jointde publié son rapport 2011 faisant état des lieux du phénomène de la drogue en Europe.

Intéressons nous en particulier au cannabis qui représente la drogue illicite la plus largement répandue en Europe…

… Après avoir connu une augmentation durant les années 90 et au début des années 2000, il semble que la prévalence de consommation du cannabis se stabilise, voire diminue dans de nombreux pays. Cependant, ce taux reste encore élevé lorsqu’il s’agit de le comparer avec des consommations beaucoup plus antérieures.

78 millions d’européens âgés de 15 à 64 ans ont déjà consommé au moins une fois du cannabis, soit 1/8 de cette population; mais des écarts importants contrastent entre les différents pays allant de 1,5 à 32,5%. La prévalence la plus élevée au cours de cette dernière année se situe chez les jeunes de 12 à 24 ans, dans la grande majorité des pays européens. Au niveau international, l’Australie et les Etats Unis se situent bien au dessus de la moyenne européenne pour la consommation de cannabis chez les jeunes adultes, avec une prévalence presque deux fois plus importante !

Au cours des dix dernières années, les pays européens ont essayé d’adapter leur législation anti-drogue et notamment concernant le cannabis. Certains ont augmenté leurs sanctions tandis que d’autres les ont diminué. L’hypothèse aurait alors pu être que la prévalence aurait augmenté lorsque les pays réduisaient les peines, et inversement. Or, aucune relation simple n’a pu être observée entre les changements législatifs et la prévalence de la consommation de cannabis.

En 2009, c’étaient plus de 7000 tonnes de cannabis saisies au niveau mondial, soit une augmentation de 11% par rapport à l’année précédente. Il y a quelques jours, le Paris Normandie annonçait la saisie la plus importante de Normandie avec 2,7 tonnes de cannabis, qui sur un plan économique représenterait environ 8 millions d’euros !

 

Sources :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *