Régime au piment ?

Selon une étude récente publiée dans la revue scientifique Physiology &Behavior, la consommation d’un piment (1 g) lors d’un repas diminue l’appétit et réduit ainsi la prise alimentaire. Cet effet est plus présent chez les personnes consommant rarement ces piments. Ainsi, on peut suspecter que l’organisme s’habitue au fil du temps à cette consommation.

Par ailleurs, les chercheurs de l’université de Purdue responsables de l’étude, ont constaté que le piment induit une dépense énergétique d’environ 10 kcal. Ceci est dû à l’augmentation de la température du corps (environ 0,02°C) et à la diminution de la température de la peau (environ 0,20°C).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *