Junk Food = petit QI ?

Université de Bristol, Grande-Bretagne. Une étude menée sur 14000 enfants nés dans les années 90 révèle des résultats surprenants. Il existerait un lien entre la malbouffe et le quotient intellectuel des enfants. Ainsi, un bambin ayant reçu une alimentation à base de produits gras et sucrés aurait un QI moins élevé qu’un enfant ayant reçu une alimentation plus saine. Cette différence est à prendre avec des pincettes puisqu’elle n’est pas très significative. De plus, l’étude n’est pas en mesure de dire si c’est l’alimentation qui est la cause de ce QI moindre. Néanmoins,  ce qui est sûr, c’est qu’une alimentation saine (fruits, légumes, poissons, huiles végétales… de façon équilibrée) est excellente pour la santé.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *