Ganja saves the world

Mi-mars 2011, le Japon flirte avec des secousses sismiques d’une extrême violence. Les dégâts constatés sont impressionnants; dans certaines zones, les habitants ont tout perdu. Mais le pire était à venir avec la catastrophe de Fukushima.

Tout comme à Tchernobyl, les sols environnants ont été contaminés pour des décennies. Certaines autorités ont donc envisagé de remédier à la phytoremédiation. Cette technique permet de décontaminer les sols naturellement. Des plantes sont disposées sur les sols contaminés et absorbent les eaux stagnantes et les métaux lourds par leur racine. Après étude sur le site de Tchernobyl, les plantes qui s’avèrent être les plus efficaces sont le tournesol et le cannabis.

N’en déplaise à certains, le cannabis peut contribuer au bien être de notre planète… Du moins, selon son utilisation. A noter que les plants de cannabis sont détruits par la suite comme les autres déchets radioactifs.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *