Maman Junk food = Bébé Junk food

Une nouvelle recherche publiée dans le FASEB Journal montre que les femmes enceintes qui ont tendance à trop manger d’aliments sucrés ou d’aliments gras  auront plus de risques de donner vie à des enfants qui auront cette même tendance. L’étude menée sur des rats explique ce phénomène par la modification du circuit de récompense au niveau du cerveau du foetus.

Selon Beverly Muhlhausler, co-auteur de l’étude, « Ces résultats vont nous aider à mieux aider les femmes enceintes et allaitantes pour donner à leurs enfants le meilleur départ possible dans la vie »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *