L’alcool, plus dangereux que la schizophrénie

Suite à la fusillade engendrée par Jared Lee Loughner aux Etats-Unis, de nombreuses suppositions ont fleuri sur le net dénonçant une maladie mentale comme responsable de cet événement. Il n’en faut pas plus pour effrayer une population par des maladies comme la schizophrénie. Ainsi, dans un article paru sur slate.com, Vaughan Bell, neuropsychologue, fait un état des lieux du risque de cette maladie pour l’entourage.
Ainsi, via une étude datant de 2009, il apparait que le risque de violence est associé à la consommation de drogues et d’alcool et non au fait d’être schizophrène. De plus, une autre étude a montré que l’alcool augmentait considérablement le risque de passage à l’acte criminel comparativement à la schizophrénie. Ainsi, Vaughan Bell nous fait remarquer que les piliers du bar du coin présentent un plus grand de risque de commettre un meurtre qu’un schizophrène.

______________________________________

Source : Vaughan Bell – Crazy talk – Slate.com – 09/01/11

Photographies : Steve Z on flickr.com

Les commentaires sont fermés.