« Je préfère mourir que grossir ! »

fumeuseLe site américain The Daily Beast a rendu une analyse peu flatteuse pour les fumeuses françaises. Alors que les hommes sont de moins en moins nombreux à fumer (66% en 1950, 33% aujourd’hui), le phénomène inverse s’observe chez les femmes (20% en 1950, 26,5% aujourd’hui). Les cancers du poumon pourraient ainsi devenir la première cause de mortalité chez la femme française dans les années à venir.

The Daily Beast attribue cette tendance à la croyance des femmes françaises qui veut que l’arrêt du tabac fasse grossir. Or, il apparaît qu’un tiers des personnes arrêtant la cigarette ne prennent pas de poids tandis que les autres prennent entre 2 et 4 kilos. Néanmoins, les spécialistes assurent que ces kilos sont facilement perdus. Ce site annonce également que les femmes fumant sur le long terme finissent également par prendre du poids…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *